OKZK – le projet


OKZK (acronyme en reférence à une protection partielle contre les radiations) est un projet formé par un binôme d’artiste composé de Nelson Chouissa et Eloi Jacquelin. Monté en 2016 et basé à Angers et Paris, OKZK travaille autours des notions de ruine et d’exploration urbaine.
Au travers de piéces sonores, vidéos, algorithmes et interfaces homme-machine, le projet questionne un rapport au lieu qu’il soit expérimenté ou fictionnel : que construit-on dans les espaces blancs et zones sans qualités en périphérie des ville ?
Les éditions, expositions, roadtrips périurbains et conférences d’OKZK développent des formes alliant archéologie-virtuelle et essai-fiction.

Nelson Chouissa
Nelson Chouissa interroge ville et virtuel ; développant un univers où l’humain disparaît au profit d’architectures stars et d’une technologie dystopique.
Cherchant les limites du numérique et les grincements de l’architectures, il produit des images torpillées par les glitchs, crée des programmes générant des espaces nihilistes et transforme les espaces en non-lieu narratif.
Nelson Chouissa est titulaire d’un DNAP à l’école des Beaux-Arts de Nantes, et d’un Master en imagerie Numérique et interactivité à la faculté de Science de Nancy.

Eloi Jacquelin
Eloi Jacquelin développe un univers spectral composé d’images numériques, de retranscriptions dissonantes et de scénarios patchés. Sa production relève d’un système de narration dessinée, mise en espace et traduit sous différents états – pictural, manuscrit, sculptural et musical.
Il interroge les rapport temporel du récit à travers la notion de huis-clos où montage cinématographique et réactualisation des mythes cohabitent sous forme de séance minutée. Les mécanismes de mises à mort et de déshumanisation y sont étudiés et témoignent de la traversé d’un monde altéré.
Eloi Jacquelin est titulaire d’un DNSEP à l’école des Beaux Arts d’Angers et d’une licence d’Arts plastiques à l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Les micros éditions d’OKZK

OKZK auto édite des livres d’art permettant une autonomie totale dans la construction d’objets singuliers entre exposition, panorama et journal de bord d’un univers désastré.
Les micro-éditions d’OKZK développent sur un mode analytique et expérimental une ligne éditoriale sombre où se rassemblent, autour d’un futur crypté, des artistes de divers horizons.
L’ensemble des publications s’organisent en deux catégories : Prototypes et Side projects construisant un récit dystopique où totalitarisme et mélancolie cohabitent.

  • Prototype 01 – Cruauté
    Coordonnées par une radicalité noire, 14 créations originales proposent un road trip expérimental. Humour noir, architecture totalitaire, scènes de chasses : Prototype 01 expose le récit d’une traque.
    En savoir plus
  • Prototype 02 – Morcellement
    L’édition expérimentale Prototype aborde dans son second numéro la notion de morcellement.
    Regroupées autour de maps, sculptures et schémas, les productions originales de 14 jeunes artistes contemporains construisent un ensemble d’archives sur les lignes d’une géographie dystopique.
    Né d’un travail conjoint avec chaque artistes, Prototype forme une unité composée de multiples points de vue. Chaque production est conçue comme une extension de l’unité, chaque prolongement organisé en trois axes : symbolique, analytique et cartographique.
    Prototype 2 est complétée d’une carte sérigraphiée et d’un mode d’emploi qui accompagnent le lecteur dans une narration analytique.
    En savoir plus

Les expositions d’OKZK

  • ET SI DES DALLES DE BÉTON S’ÉLEVAIT LE SPECTRE D’UNE ANNÉE ZÉRO ?
    Les friches obéissent à une logique cyclique, une lente mécanique de désincarcération urbaine.
    À quel programme centralisateur appartiendraient-elles, peut-on créer une archéologie des zones sans qualités ?
    En savoir plus
  • ET SI LE DÉBUT DU CRÉPUSCULE ÉTAIT FAIT DE MILLE DRAPEAUX ET BANNIÈRES ?
    Au commencement était l’effigie en quelque sorte. Au commencement un réel habité de figures magnifiées.
    Quels en seraient les villes, les paysages et les peuples ?
    En savoir plus
Pour en savoir plus sur OKZK, ses expositions, publications et explorations : téléchargez le dossier de presse.
Télécharger le portfolio d’OKZK

Contact :Le projet OKZK travaille en collaboration avec des artistes de divers horizons et de multiples structures (associations, galeries d’art, librairies, ateliers et collectifs)
Pour nous présenter votre travail ou nous proposer un projet d’exposition, contactez-nous !

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre message