La micro édition

La micro édition c’est quoi ?

Ce qui différencie la micro édition de l’édition conventionnelle est bien souvent son faible tirage. Parfois produite de manière artisanale (impression, reliure maison), elle s’apparente grâce à l’accessibilité entre autre des logiciels professionnels, de plus en plus à l’édition indépendante.
Par son faible tirage et sa liberté éditoriale, la micro édition permet d’explorer des formes nouvelles ouvrant ainsi le champs aux livres d’artistes, livres-objets ou revues-concepts.

La micro impression ?

A l’instar du fanzine, qui à travers des moyens d’impression (photocopie) cherche à produire à moindre côut, la micro édition s’affranchi bien souvent des imprimeurs industriels pour préférer des procédés permettant une plus grande flexibilité et un meilleur contrôle : imprimeurs spécialisés, sérigraphie, gravure … OKZK travaille avec Identic, un imprimeur spécialisé, et avec les écoles d’arts, association et collectifs d’artistes pour la sérigraphie :

- Kraken (Nantes)
– Les sans-chef (Rennes)
– 100 pression (Nantes)

A noter que certains imprimeurs en ligne, bien que proposant des côuts attractifs sont à éviter : absence de BAT, choix du papier restreint…

La micro diffusion

Traditionnellement loin des circuits classique de diffusion (librairie, foire aux livres), la micro édition se structure peu à peu autours de festival dédiés :

  • Fanzines Festival, Paris (juin)
  • Fumetti, Nantes (juillet)
  • Le Marché Noir, Rennes (septembre)
  • Culture maison, Bruxelles (septembre)
  • Microphasme, Rouen (mars)
  • Rebel rebel, Marseille (avril)
  • L’enfer, Nancy (septembre)
  • Anti-Auflklärung, Paris (mai)
  • Microscopie
  • Raccord(s), Paris (mai)
  • Zinefest, Bordeaux (juillet)
  • Grand salon, Lyon
  • Qualité féroce, Troyes
  • Micro Machine, Amien (janvier)
  • Indélébile, Toulouse (avril)
  • MAD, Paris (septembre)
  • etc …

De librairies spécialisées
– Le monte en l’air (Paris)
– L’endroit (Rennes)
– Librairie Lame
– Myriagone (Angers)
– Terra Nova (Toulouse)

Et de Fanzinothèque :
– Disparates (Bordeaux)
– La fanzinothèque (Poitier)

A noter que certain diffuseurs/distributeurs sont spécialisés dans la petite ou moyenne édition.

Publication d’art et dépot en librairie ?

Une des manières les plus rapide de se rendre visible en librairie est le fonctionnement par dépôt. Le principe est simple : 1) Après présentation au libraire de l’édition, celui-ci défini si celle-ci rentre dans la ligne directrice du magasin (attention à bien choisir les lieux en amont donc). 2) Après accord, un contrat de dépôt est signé par les deux parties mentionnant le nombre d’exemplaires, leur prix unitaire et le pourcentage dédié à la librairie
Quel pourcentage pour le libraire ?
Cela varie en général entre 25% et 35% et l’ensemble des gains de la vente est reversé à l’écoulement complet du stock.

Le micro éditeur OKZK

Le projet :
Créé par deux jeunes artistes, OKZK est un projet d’art contemporain questionnant les notions de ruine et d’exploration urbaine. Déterminée par un axe sombre, analytique et expérimental les micro-éditions d’OKZK exploitent la mélancolie, compose une trame tenace et questionne notre rapport au lieu qu’il soit sculptural, expériementé ou frictionnel.
en savoir plus
L’édition Prototype :À force de dérive, le livre-objet Prototype cartographie une thématique, la dissèque, en retire mille épitaphes.
Pensé comme une exposition, un road trip expérimental à travers les oeuvres de jeunes artistes contemporains, Prototype entraîne le lecteur dans une narration analytique.
en savoir plus

Contact :
Le projet OKZK travaille en collaboration avec des artistes de divers horizons et de multiples structures (associations, galeries d’art, librairies, ateliers et collectifs)
Pour nous présenter votre travail ou nous proposer un projet d’exposition, contactez-nous !

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre message